La décision d’investir dans l’écran interactif est prise, mais dans le cadre de votre projet, de nombreuses salles sont à équiper. Nous proposons l’acquisition de votre écran interactif en leasing.

Les taux d’intérêts bancaires sont très faible. Pourquoi immobiliser des liquidités dans votre projet alors que vous pouvez acquérir votre écran interactif en leasing.

Nous avons développé un partenariat avec un opérateur bancaire BELGE, reconnu et fiable. Le groupe KBC CBC offre toutes les garantie nécessaires aux opération de leasing du matériel destiné à équiper vos classe ou vos salles de réunion.

A cet effet, lorsque nous réalisons une étude et un devis commercial, nous pouvons vous proposer de calculer une opération de leasing.

L’opération sera réalisée sur une durée de 60 mois et comprendra une solution posée clés en main, garantie durant toute la période (5 ans). A l’échéance, vous pouvez, moyennant une faible contribution, lever l’option d’achat afin d’acquérir définitivement la propriété du matériel.

Vous souhaitez une étude personnalisée et gratuite de votre dossier ? N’hésitez pas à prendre contact par mail info@ecraninteractif.be

Les différentes formes de financement

Votre écran interactif en leasing

Dans un contrat de leasing se fait une capitalisation mensuelle (intérêt incl.) par le locataire.

Le propriétaire juridique est la société de leasing (le loueur) et le propriétaire économique est la société du locataire.

Le matériel est ainsi sur le bilan financier du client et il s’ensuit une augmentation du ratio de la dette de la société.

Les factures mensuelles sont des remboursements de capitaux avec intérêt.

À la fin du contrat, il y a une valeur résiduelle de maximum x% du montant de l’investissement. La gestion de la totalité des risques incombe à la société du locataire.

Renting / Location

Dans le cas de la location ou du renting, le client reçoit un contrat de location avec un prix et période prédéfinis.

Contrairement au « leasing» classique, il n’y a pas de distinction entre la propriété légale et fiscale.

Le propriétaire, donc la société de leasing, reste le propriétaire juridique et économique du matériel. En conséquence, le matériel n’est pas sur le bilan financier du client et il n’y a également aucune augmentation dans le taux d’endettement de la société.

Les factures mensuelles sont des dépenses. En ce qui concerne l’option d’achat et la gestion des risques dans les formules de renting, nous distinguons la location opérationnelle de la location financière.

Location opérationnelle et financière

Premièrement, la location opérationnelle est souvent appelé « leasing opérationnel », mais si on suit la différence de comptabilité formulée ci-dessus, le seule nom correct est « location opérationnelle ».

Ensuite, il n’y a aucune option d’achat à la fin du contrat ni gestion de risque pour le client. C’est une solution « All-in », qui tient compte de l’entretien, des assurances et des taxes. La location financière contient une option d’achat à la fin du contrat avec un montant de minimum 16 % de la somme de l’investissement.

Enfin, le client est responsable et a, à sa charge, l’entretien du véhicule et la gestion des risques.